la pub ci dessus est incrustée dans les murs

donc faut l'admettre

Un des plus grands de la photo, un humaniste militant de la culture et de l'espoir vient de tirer sa révérence.L'homme au noir et blanc illuminant le front populaire des congés payés, celui du bonheur sur les bords de Marne, le témoins des combats progressistes. (je vais installer une page souvenir un peu plus loin)

 

Willy Ronis est mort ce 12 septembre.

 

Avec son copain Robert Doisneau, ils doivent scruter les planches contacts de leur vie et passions. Ils ont tout deux inscrit et se sont inscrits dans des pans de la mémoire populaire, de ses combats et victoires. Leur vision est gravée dans la pellicule.Engagements et témoignages.

 

Je n'ai jamais osé lui passer cette photo prise à l'occasion de l'expo qui la Ville de Paris lui avait consacré il y a quatre ans.

 

C'est dans ce que j'ai produit certainement celle pour laquelle j'ai le plus de satisfaction de l'avoir prise. J'ai l'imodestie de la mettre là, ce jour...en hommage à Monsieur Willy Ronis